SafEra

Partager :
Antonin
Bonjour, je me nomme Antonin. Je serai bientôt un assistant virtuel de l'OBNL SafEra et je t'offrirai mon soutien (pour les personnes atteintes du TSAF et leurs proches). Si tu as besoin d'aide, que tu aimerais qu'on discute, n'hésite pas !
Ah oui,

j'aimerais discuter.

Antoninette
Bonjour, je me nomme Antoinette. Je serai bientôt une assistante virtuelle de l'OBNL SafEra et je t'offrirai mes connaissances. Si tu as besoin d'information ou de formation, n'hésite pas !
J'aimerais en savoir plus pour mieux prendre soins d'une personne atteinte du TSAF et ses proches.
Titi la surprise
Bonjour, je me nomme Titi. Je ne parle pas beaucoup, mais au fil des ans, j'ai cumulé une foule de visuels qui expriment mes besoins. Si tu aimerais voir ce que contient mon sac à surprise, n'hésite pas à cliquer sur ma photo de profil.
×

Billetterie



Téléchargez l'encart d'invitation imprimable - Consultez notre dossier de presse

SOS TSAF*

*Trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale

UNE URGENCE SOCIALE

Colloque virtuel (bilingue) le 17.09.2021 organisé par l’OBNL SafEra avec la participation financière de l’OPHQ

Disponible en rediffusion durant 36hrs après le colloque (sans interaction avec les conférenciers).



Le TSAF est un handicap neurodéveloppemental, souvent invisible, connu à l’international depuis 1975 (ICD-9 : 760.71 F.A.S.) mais tarde à être reconnu au Québec. C’est pourquoi SafEra organise un colloque afin de répondre aux divers besoins associés au TSAF. Vous pourrez assister à la participation de plusieurs conférenciers dont :


Informations : https://colloquesostsaf.net

Organisateur : https://safera.net

Billetterie (Rabais de prévente jusqu’au 01.07.2021) : https://www.eventbrite.ca/o/safera-33198658181

Références
×

SOS TSAF SafEra

Nos objectifs :

×

Contact

administration@safera.net
(873) 559-1108

Que vous soyez un parent, proche aidant ou membre de la famille d'une personne exposée à l’alcool avant sa naissance.
Que vous soyez médecin, infirmière, spécialiste ou tout autre intervenant dans le domaine de la santé.
Que vous soyez un psychologue, neuropsycologue, pédiatre ou tout autre spécialiste en évaluation et réadaptation des troubles du développement.
Que vous soyez un intervenant ou gestionnaire de diverses spécialitées ou champs de pratique, impliqué auprès des enfants, adultes et familles à risques.
Que vous soyez une famille d’accueil ou un ressource intermédiaire de type familiale.
Que vous soyez un enseignant, un personnel de soutien scolaire ou tout autre professionnel de l'éducation.
Que vous soyez un professionnel d'un ministère concerné par le TSAF ou un représentant d'un organisme gouvernemental...

Vous pouvez nous contacter
×

Soutiens et commanditaires

Nous remercions les personnes et organismes qui nous soutiennent pour la cause du TSAF.

­Soutiens

­Commanditaires

×

SERVICES

Ce que nous offrons


FORMATIONS

De nombreuses formations personnalisées selon vos besoins sont mis à votre dispositions.

SOUTIEN

Par téléphone, courriel, Facebook... tout les moyens de communications sont à votre dispositions pour obtenir du soutien de notre part.

SENSIBILISATION

En réalisant de nombreuses campagnes de sensibilisation et par des apparitions médiatiques.



RÉSEAUTAGE

En développant des groupes de soutien et des relations de confiance et d'entraide avec des spécialistes du TSAF d'ici et d'ailleurs.

REPRÉSENTATION

Tant auprès du gouvernement qu'auprès de d'autres organismes pouvant venir en aide aux personnes atteintes et à leurs familles

NOUS TRAVAILLONS FORT !

Aidez-nous a en faire plus, devenez membres.

Comité administrateurs

Colombe Turcotte

Une des première à agir pour la cause du TSAF, infirmière à l'urgence jusqu'en 2009, Colombe cro (...)

Lire la suite

Annie Rivest

Présidente Directrice-générale de Safera (...)

Lire la suite

Annie McClure

Entrepreneure à son compte depuis plus de 25 ans et V.P. secrétaire de Safera (...)

Lire la suite

Chantal Brouilette

Enseignante en adaptation scolaire et artiste peintre, elle est V.P. trésorière de Safera (...)

Lire la suite

Isabelle Bouchard

Bachelière en travail social de l’Université de Sherbrooke depuis 2003, elle a travaillé en pr (...)

Lire la suite


Partenaires et conseillers

Merci à l'OPHQ

Office des personnes handicapées du Québec (...)

Lire la suite

Safera fier partenaire de l'ASPQ

Depuis plusieurs années, l'OSBL Safera est fier partenaire de plusieurs acteurs (...)

Lire la suite

TSAF et autisme

Dan Dubovsky, un spécialiste du TSAF qui agit comme consultant pour le SAMHSA (...)

Lire la suite

ORPHANET

Reconnaissance de l’expertise de SAFERA par ORPHANET

(...)

Lire la suite

Merci Carrefour Éducation

L'organisme Safera est heureux de vous annoncer que le site Carrefour Éducation a publié en premi (...)

Lire la suite

Guillaume

Jeune adulte atteint du TSAF. (...)

Lire la suite

×

Billetterie

Cliquez sur l'image pour acheter votre billet (lien vers la plateforme Evenbrite)





Annulation d’une inscription
Si le participant souhaite annuler: Il n’y a pas de remboursement en cas d’annulation. Toutefois, l’inscription peut être transférée à une autre personne sans pénalité financière si la demande de transfert est reçue par écrit avant 17 heures (heure de l’Est) le 1er septembre 2021. Après cette date, une demande de transfert d’inscription sera soumise à des frais de modification de 50 $ CA. Absolument aucun transfert ne sera autorisé après le 1er septembre 2021.

Si SafEra annule ou reporte:
Dans le cas peu probable où SafEra annulerait ou reporterait l’événement, tous les frais d’inscription seront temporairement retenus par SaFera jusqu’à ce qu’une nouvelle date d’événement soit annoncée et apparaîtront sur votre relevé de carte de crédit sous la mention « PAYPAL colloquesostsaf.net

Paiements :
Tous les frais doivent être payés en entier par carte de crédit au moment de l’inscription. Les frais d’inscription seront traités en ligne au moyen d’Eventbrite et seront indiqués dans votre relevé de carte de crédit de la façon suivante : PAYPAL colloquesostsaf.net

Exigences linguistiques
* Les présentations seront offertes en français avec traduction simultanée sur zoom en anglais. (Les documents présentés seront en français seulement)

Veuillez indiquer lors de l'achat de votre billet vos exigences linguistiques afin que nous puissions planifier en conséquence. Un service d’interprétation est offert, mais les documents seront en français seulement.

Bienvenue sur le site de SAFERA, sur l’alcoolisation fœtale!

Rédigé par SafEra Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : safera, saf, etcaf, québec, alcoolisation, foetal, tsaf,

 

L’alcoolisation fœtale : un nouveau problème?

Non! Malgré que sa « découverte » soit relativement récente, on en parle depuis des siècles, mais les connaissances ont grandement évolué depuis 50 ans.

Ce qui est nouveau, c’est que nous commençons à nous rendre compte que l’alcool est toxique pour le fœtus et que les personnes exposées à l’alcool avant leur naissance peuvent vivre avec des séquelles permanentes qui auront des répercussions personnelles, familiales et sociales. 

Depuis sa création en 1998 SAFERA prône l’abstinence pendant les 39 semaines de grossesse et ce message est maintenant adopté par le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec depuis 2010.

 

 Au Québec, urgence pour contrer l’alcoolisation fœtale!

  • Les femmes québécoises sont portées à boire davantage que les autres Canadiennes pendant pendant la grossesse, et ce, dans une forte proportion: « Selon une enquête menée par l’Agence de la santé publique du Canada, 21,2 % des femmes québécoises ayant donné naissance en 2006 auraient consommé de l’alcool durant leur grossesse. C’est le double de ce qui est observé pour l’ensemble du Canada, où 10,5 % des femmes rapportaient avoir consommé de l’alcool au cours de leur grossesse. » (Citation de l’INSPQ)
  • Au moins 10 bébés naissent à chaque jour au Québec  avec un trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF, aussi appelé ETCAF), si on se base sur l’incidence du TSAF dans une nouvelle étude albertaine publiée en 2014, estimation conservatrice car Santé Canada rapporte qu’en 2012 les Québécois buvaient davantage que les Albertains. L’incidence déterminée par cette étude est de 4,4 par 1000, soit 5 fois plus élevée que le taux de 0,9 % généralement admis sur la base d’études américaines plus anciennes.
  • Très peu de bébés atteints de TSAF sont dépistés à la naissance, d’autant plus que cette condition est encore très peu connue contrairement à ce qui se passe dans le reste du Canada. Pourtant les mécanismes d’action de l’alcool sur le foetus et les critères diagnostiques sont connus depuis des années. Le Québec ne compte aucune clinique diagnostique spécifique au TSAF alors que 46 cliniques existent dans l’ensemble des autres provinces.
  • Ces enfants, souvent victimes de négligence, d’abandon, d’abus, seront placés en familles d’accueil, confiés à des tiers ou, pour une minorité, adoptés. Il est difficile d’évaluer le nombre d’enfants qui ont un TSAF et sont placés au Québec en raison du manque de connaissances et de formations des intervenants de première et seconde lignes, ce qui rend le dépistage évidemment peu efficace. Une récente étude estime que pour l’ensemble du Canada leur nombre se situerait entre 2,225 à 7,620.
  • L’alcoolisation fœtale est à l’origine des problèmes de santé, hyperactivité, comportements difficiles, échecs scolaires, et des troubles d’attention et de concentration chez les personnes atteintes, enfants ou adultes.
  • L’alcoolisation foetale contribue en outre au développement de divers problèmes d’adaptation se traduisant sous plusieurs formes: décrochage scolaire, itinérance,  consommation abusive, délinquance, incapacité à vivre de façon autonome et sans le soutien de l’État, victimisation (violence physique, sexuelle, psychologique), et problèmes de santé mentale pouvant aller jusqu’au suicide.
  • Il n’y a au Québec aucune classe adaptée pour les enfants atteints de TSAF comme elles existent dans l’ouest du Canada.
  • Intervenants, familles d’accueil, éducateurs et enseignants ont souvent à leur insu sous leur responsabilité des enfants atteints de TSAF, véritable casse-tête parce que les interventions et les mesures habituelles sont inefficaces avec eux et parce qu’ils n’ont pas les connaissances suffisantes pour agir efficacement.
  • Le dépistage et des interventions appropriées aideront l’enfant qui vit avec un TSAF à actualiser pleinement son potentiel.
  •  Aucun établissement n’offre aide et soutien aux jeunes adultes atteints du TSAF. Il est encore plus difficile que pour les enfants de trouver un médecin spécialiste qui pourra diagnostiquer un TSAF chez les adultes.
  • Plusieurs jeunes mères qui mettent au monde un bébé ayant un TSAF ont elles aussi été exposées à l’alcool avant leur naissance. Avec elles, les interventions «traditionnelles» qui ne tiennent pas compte des limites cognitives causées par leur TSAF sont inefficaces.

 

Vous cherchez de l’information sur l’alcoolisation fœtale parce que:

  • Votre enfant a été exposé à l’alcool pendant la grossesse?
  • Vous croyez que l’enfant avec lequel ou pour lequel vous travaillez peut avoir le syndrome d’alcoolisation foetale (SAF)?
  • Vous voulez en savoir plus sur le diagnostic du SAF?
  • Vous voulez lire des témoignages?
  • La prévention et le dépistage du trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF, ou ETCAF) vous tiennent à cœur?
  • Vous travaillez avec  des femmes à risque de consommer de l’alcool  pendant leur grossesse?
  • Vous avez besoin de documents: dépliants, affiches, DVD, livre Enfants de l’alcool, ou un Guide pour les intervenants scolaires?
  • Vous voulez faire partie du groupe de partage pour les personnes touchées par le TSAF?

 Explorez notre site ou contactez-nous!

 

 Pour toutes les actualités en français sur le TSAF visitez-nous sur FACEBOOK

 

Fil RSS des articles de ce mot clé