Partager :
: Accueil

SOS TSAF - Ressources pour professionnels de la santé et aux autres
Accompagnattrice virtuelle Antoinette

Prévalence et recherches

 

 


 

 

ASPQ

SafEra faisant partie du comité expert de ce projet "en parler pour mieux agir" de l'ASPQ, nous souhaitons vous informer du travail effectué par cette OBNL pour la prévention du TSAF au Québec.

L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) développe actuellement la recherche-action TSAF : en parler pour mieux agir. Le cœur de ce projet, en cours depuis 2019, est la réalisation d’une campagne de sensibilisation à propos de la non-consommation d’alcool durant la grossesse et sur le Trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF), auprès des jeunes filles de 12 à 17 ans, et des jeunes femmes de 18-25 ans.

Deux comités de travail ont été constitués afin de conseiller l’ASPQ sur le développement de cette recherche.

Il est important, en amont du déploiement de cette campagne, que les professionnel.les de la santé et des services sociaux soient davantage sensibilisés au TSAF, encore largement méconnu auprès des jeunes, de la population générale et même des femmes enceintes.

Voici donc une infographie qui résume la problématique du TSAF au Québec, et qui fournit des recommandations tirées des différentes collectes de données du projet et de la recension des écrits qui a été effectuée dans la dernière année.

C'est pourquoi Safera vous invite à partager auprès des professionnels de santé, élus, et gestionnaires ces infographies fort pertinentes.

 

 


 

 

CANFASD

D'après les preuves de deux études récentes faisant état de taux conservateurs de 1 à 4 % et de 2 à 3 %,notre meilleure estimation actuelle de la prévalence du TSAF dans l'ensemble de la population canadienne est de 4 %. (traduction libre)

Prévalence (anglais) selon le groupe d'experts canadiens

https://canfasd.ca/topics/prevalence/
 


 

 

Estimation de 2 à 3 % de TSAF chez les élèves du primaire en Ontario, au Canada.

Cette étude fournit la première estimation basée sur la population de la prévalence du TSAF au Canada. L'estimation est environ le double, voir le triple des estimations brutes précédentes. La prévalence du TSAF dépasse celle d'autres malformations congénitales courantes telles que le syndrome de Down, le spina bifida, la trisomie 18, ainsi que les troubles du spectre autistique au Canada. Des stratégies de prévention plus efficaces ciblant la consommation d'alcool pendant la grossesse, la surveillance du TSAF et des interventions et un soutien en temps opportun pour les personnes atteintes du TSAF et leurs familles sont nécessaires de toute urgence. (traduction libre) Source : Population-based prevalence of fetal alcohol spectrum disorder in Canada Svetlana Popova, Shannon Lange, Vladimir Poznyak, Albert E. Chudley, Kevin D. Shield, James N. Reynolds, Margaret Murray & Jürgen Rehm - BMC Public Health volume 19, Article number: 845 (2019)