Partager :
: Accueil

SOS TSAF - Ressources pour professionnels de la santé et aux autres
Accompagnattrice virtuelle Antoinette

Ressources médicales générales

  • ASPQ : État des connaissances sur le trouble du spectre de l’alcoolisation foetale 2020
  • Prévalence (anglais) CANFASD
  • Répertoire des maladies orphelines : ORPHANET
  • L’Institut National de Santé Publique

 

 


 

 

ASPQ

SafEra faisant partie du comité expert de ce projet "en parler pour mieux agir" de l'ASPQ, nous souhaitons vous informer du travail effectué par cette OBNL pour la prévention du TSAF au Québec.

L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) développe actuellement la recherche-action TSAF : en parler pour mieux agir. Le cœur de ce projet, en cours depuis 2019, est la réalisation d’une campagne de sensibilisation à propos de la non-consommation d’alcool durant la grossesse et sur le Trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF), auprès des jeunes filles de 12 à 17 ans, et des jeunes femmes de 18-25 ans.

Deux comités de travail ont été constitués afin de conseiller l’ASPQ sur le développement de cette recherche.

Il est important, en amont du déploiement de cette campagne, que les professionnel.les de la santé et des services sociaux soient davantage sensibilisés au TSAF, encore largement méconnu auprès des jeunes, de la population générale et même des femmes enceintes.

Voici donc une infographie qui résume la problématique du TSAF au Québec, et qui fournit des recommandations tirées des différentes collectes de données du projet et de la recension des écrits qui a été effectuée dans la dernière année.

C'est pourquoi Safera vous invite à partager auprès des professionnels de santé, élus, et gestionnaires ces infographies fort pertinentes.

 

 


 

 

CANFASD

D'après les preuves de deux études récentes faisant état de taux conservateurs de 1 à 4 % et de 2 à 3 %,notre meilleure estimation actuelle de la prévalence du TSAF dans l'ensemble de la population canadienne est de 4 %. (traduction libre)

Prévalence (anglais) selon le groupe d'experts canadiens

https://canfasd.ca/topics/prevalence/
 


 

 

ORPHANET

 

 

ORPHA:1915 Syndrome d'alcoolisation foetale

Une liste exhaustive des conséquences fonctionnelles reliées au TSAF (voir : syndrome d'alcoolisation foetale) y est présente

Pour connaître les centres d'experts (informations partielles)

Depuis le 1er juin, suite à un processus de validation par les membres du comité Orphanet-Québec, l’expertise de SafEra est reconnue dans le domaine de l’alcoolisation fœtale par le réseau international ORPHANET, le portail de référence sur les maladies rares dont le but est de contribuer à améliorer le diagnostic, la prise en charge et le traitement de celles-ci. Dans les prochaines semaines, ORPHANET publiera un résumé de cette condition, sous le vocable “embryopathie alcoolique”, initiative intéressante pour la prévention du TSAF.

 

 


 

 

 

 

INSPQ

 

 

Au Québec, l’Institut National de Santé Publique se préoccupe de cette condition depuis 2003, alors que l’organisme a reçu le mandat d’effectuer un état de la situation du SAF au Québec.

Le 24 novembre 2010, l’Institut a organisé une journée complète sous le thème Exposition prénatale à l’alcool. Des connaissances suffisantes pour agir  dans le cadre des Journées annuelles de santé publique (JASP), L’écho de nos choix. Cette journée s’est terminée par une table ronde avec la participation de SafEra sur la nécessité du diagnostic, et a accueilli plusieurs conférenciers, dont SafEra , qui a parlé de l’impact du TSAF sur les personnes atteintes et leurs familles.

En 2011, l’INSPQ présentait un autre rapport